LA BOURGOGNE en aquarelles

 

 

couverturelivrebourgogne

Être bourguignon c’est encore aujourd’hui être gaulois, être heureux comme un diable bondissant de sa boite tout en ayant l’âme chrétienne et chantant : «Joyeux enfants de la Bourgogne - je suis fier d’être bourguignon...»

Après Auxerre ma ville et l’Yonne mon département j’ai voulu vous faire découvrir, en aquarelles, la Bourgogne la région qui m ‘a accueilli et que j’ai adoptée. Au travers de son histoire, racontée par Bernard Lecomte, journaliste et écrivain que l’on ne présente plus, ce sont près de 200 aquarelles qui vous amèneront confortablement assis – pourquoi pas en dégustant un de ces nectars dont elle a le secret - à la découvrir au travers de ses pays, de ses villes capitales, aux pieds de ses cathédrales, dans ses abbayes, ses châteaux et ses places fortes, le long de ses voies d’eau, bien sûr dans son vignoble aux crus mondialement connus, mais aussi ses curiosités et il y en a beaucoup.

Compte tenu des circonstances « La Bourgogne en aquarelles » sera édité en tirage limité. Ne tardez donc pas à l’acquérir voir à réserver dès maintenant ce beau livre à un prix promotionnel.

Roger HIRSCH

 

 

Pour vous donner une idée de son contenu, voici quelques unes des aquarelles et textes qu’il contient.

 

A propos du château d ‘Epoisses en Cote-d'Or

"…Pour un peu, au-delà des remparts, on entendrait la voix de la reine en colère et le fracas de la vaisselle brisée : l’entrevue avec le moine irlandais Colomban, puissant abbé de Luxeuil, tourne à l’invective. Ce n’est pas la première fois que le saint homme au parler vrai reproche à Brunehaut sa vie dissolue, mais voilà qu’il refuse, cette fois, de bénir les bâtards de son petit-fils, le roi Thierry en personne ! Mais Brunehaut ne craint pas la colère de Dieu : elle va chasser Colomban de son royaume…"

Epoisse---le-Chateau Beaune-les-hospices Le-Clos-Vougeot

Aloxe-corton---le-chateau-Corton-St-André

 

 

A propos du pays Mâconais en Saône et Loire

"…Si le Mâconnais alangui s’étire au rythme de la Saône, laquelle envahit une partie de son espace presque chaque hiver, voyez comme il se cabre, vers le couchant, où ses vallons paisibles font vite place à de hautes et sombres collines, ainsi qu’à quelques falaises monumentales : depuis l’autoroute du Soleil, on distingue parfaitement la roche de Solutré et sa sœur, la roche de Vergisson, qui ressemblent à d’immenses navires fendant le flot des vignes. Leurs pentes assaillies par les touristes ont donné lieu à d’étonnantes légendes…"

Solutré Restaurant-Greuze-Tournus Vergisson-Poully-Fuissé pont-canal-à-Digoin

 

 

A propos du Pouilly fumé dans la Nièvre :

"Le pouilly fumé est un vin très particulier à plusieurs titres. D’abord parce que ses coteaux sont orientés vers l’ouest, ce qui est peu banal lorsqu’on considère l’orientation générale des pentes accueillant la majorité des vignobles. Ensuite, par ce qu’il occupe un terroir de terrasses sableuses ou graveleuses constituées d’alluvions anciennes déposées sur des calcaires durs et des silex. Enfin, parce qu’il est élaboré à partir des cépages de sauvignon et non de chardonnay. Produit sur la rive droite de la Loire c’est un « vin de Loire » mais géographiquement situé en Bourgogne. C’est donc un vin de Loire bourguignon !..."

Nevers-La-Porte-du-Croux- 123-Saint-Amand-en-Puisaye 116-Bazoches la-charité-sur-Loire-les-remparts

 

 

A propos de Druyes les Belles Fontaines dans l’Yonne :

"…Il faut imaginer la scène qui anima le site en l’an de grâce 1216. Les chariots, les chevaux, les belles dames du temps jadis. Pierre II de Courtenay, comte d’Auxerre, de Tonnerre et de Nevers, fils aîné d’Elisabeth de France, la belle-sœur de Charles VII, s’installe en son château de Druyes, en Puisaye, pour y recevoir en grande pompe des hôtes hors du commun : une noble ambassade venue lui offrir la couronne d’empereur latin de Constantinople ! Bien que déjà quinquagénaire, Pierre accepte le titre impérial – qui appartenait à feu son beau-père Baudouin de Hainaut – et vend tous ses biens pour financer un voyage qu’il n’achèvera pas. Hasard de l’histoire : une réplique du château de Druyes, sous le nom d’Andrusa, se trouve en Grèce, quelque part dans le Péloponnèse…"

Druyes-les-belles-fontaines Vauluisan-(Yonne) Prieure-de-Vausse-(89) 36-Tonnerre-vue-générale

 

- La Bourgogne c’est le carrefour millénaire des axes reliant la Méditerranée à la Mer du nord et les Marches de l’est aux falaises océanes. La Bourgogne c’est ce pays où les villages perchés sur leur éperon rocheux ou blottis au fond de leur vallon défient l’éternité. C’est la province rebelle qui défia les empires et les royaumes, pétrie de foi chrétienne c’est le berceau de l’art roman. La Bourgogne c’est le pays des pâturages, des vignes, des forêts, des rivières et des canaux. C’est le pays du bon vivre, des traditions, des spécialités gourmandes, des danses et chansons vineuses. La Bourgogne c’est ce pays rustique d’un coté, tourné vers le progrès de l’autre mais qui reste jaloux de ses pierres et de ses vins. La Bourgogne enfin, « il faut suivre sa fantaisie, car ce pays est hautement fantaisiste, mais sans jamais aller à redescendre de ce paradis solitaire et sauvage pour gagner, par les combes, son rebord oriental où s’épanouissent les riches vignes de Chambertin, Clos Vougeot, Romanée ou Beaune» (Henri Vincenot)